Equerre V10

équerre V10

Introduction:

L'invention porte sur une équerre rapporteuse d'angle qui donne une coupe de niveau et une coupe aplomb en fonction d'un angle. Elle peut être utilisée en charpente du fait de sa grande dimension et en menuiserie pour tracer les escaliers.
L'équerre peut également servir de gabarit d'usinage pour entailler les marches de niveau et les contremarches d'aplombs. Et de manière générale, elle peut servir à tout métier manuel ayant besoin de définir des angles complémentaires (maçonnerie, miroiterie, métallurgie).

Situations et techniques antérieures, selon le domaine d'application :

Que ce soit dans le domaine de la charpente ou de la menuiserie, ce travail est traditionnellement effectué à l'aide d'équerres ou de fausses équerres :
Les fausses équerres sont constituées d'un manche et d'une règle qui pivote sur un axe. Ce système est facile à régler mais l'inconvénient est qu'il se dérègle aussi facilement. Généralement ces fausses équerres ont un petit manche qui sert de guide pour le traçage, ce qui donne rapidement un manque de précision en charpente. De plus, il faut utiliser deux fausses équerres, l'une pour l'angle de niveau et l'autre pour l'angle d'aplomb, ce qui complique la manipulation et limite la précision.
Les différentes équerres avec graduation ou avec un guide réglable sont généralement petites et manquent donc de précision au traçage sur des pièces de grosse section.
L'équerre alpha est une équerre avec un rapporteur qui permet d'obtenir une coupe d'aplomb et une coupe de niveau en fonction d'un angle. L'inconvénient est qu'elle ne possède pas de guide de butée.

L'objet de la présente invention consiste en une équerre d'un nouveau type, qui soit d'une utilisation universelle et aisée pour le traçage de charpente mais également le traçage et entaillage de limons d'escaliers.

L'invention vise une Équerre de ce type qui permet de régler n'importe quel angle sur l'équerre pour obtenir deux angles de coupes : la coupe de niveau et la coupe d'aplomb. De plus, pour éviter tout dérèglement le bras ne dépasse pas du corps principal.

Pour la partie charpente, ces coupes sont les principales utilisées. Dû à sa grande dimension, l' Équerre permet un travail plus confortable comme le traçage d'un seul trait sur des pièces de grosse section. Le fait d'avoir un long guide en guise de butée favorise la précision car les arrêtes des pièces de bois sont irrégulières.
Pour la partie escalier en menuiserie, l'atout de cette équerre est la précision. En effet, le corps principal est une équerre ce qui garantit l'équerrage entre les marches et contremarches. L'avantage est qu'elle peut également servir de gabarit d'usinage. Elle est réutilisable car son angle ajustable s'adapte à n'importe quel escalier.

Un autre objet de l'invention consiste à fournir une telle équerre, qui soit facile à utiliser, d'une fabrication simple et relativement économique, tout en étant d'une réalisation solide et durable.

équerre V10

Réalisation M VAIDIS Julien